Frisettes et Lianes

Nappy by Nature!

14 août, 2011

temoignage-retour-naturel-nappy-crepu

NAPPY ( contraction des termes “natural” et “happy”), je suis devenue, NAPPY, je resterai!

C’est à la lecture d’une interview du coiffeur Hairy Taj que j’ai pris conscience que le défrisant était un produit réellement nocif.
Dans cet article, il nous apprenait que depuis les années 60 (arrivée du défrisant à la soude),
aucune étude n’avait été menée sur la nocivité de ces produits alors que certaines substances
présentes dans leur composition pouvait être à l’origine de cancers ou maladies cérébrales.

J’étais abasourdie: Comment peut -on mettre un produit sur le marché sans faire de tests cliniques alors que sa dangerosité est connue (voir la liste de précaution à prendre sur les modes d’emploi)?

Janvier 2005, une fabuleuse découverte, le forum Boucles et Cotons !
Enfin une vision positive du cheveu frisé et crépu.
Non, je ne suis pas une illuminée ou alors pas la seule à penser que  nous, femmes noires,
pouvons aussi porter nos cheveux au naturel me dis-je à l’époque.

Je me rappelle de mes années collège où je reculais le plus possible l’échéance du défrisage car je n’en pouvais plus d’avoir
le crâne brulé et mes camarades de classe de me rappeller à l’ordre sur le fait que mes racines faisaient négligées.

Triste illustration de la perception que nous avons de nous même…
En rebellion, je coupais mes pointes et gardait mes cheveux courts (5-6 cm).
Bon je l’avoue, ce n’était pas ma meilleure période capillaire… mais à l’époque,
c’était bien le cadet de mes soucis.

Je n’étais une jeune fille très girly.
Mon style se résumait en trois mots : CASQUETTE, BASKETS, BAGGY.

Pour moins me faire remarquer, je portais souvent des rajouts tressés et là j’avais droit à des “AH ben t’es plus jolie comme ça!” –Merci–

Mon pire souvenir, c’était en école de commerce (oui j’y ai passé quelques mois).
Je portais des foulards entre deux sets de tresses.
Je me suis vu interdire le port de mes foulards, pour raison de laïcité.
Ne sachant que faire de ma tignasse et n’ayant pas eu le temps de faire des tresses, j’ai  défrisé….
La petite queue de rat toute rabougrie et lisse c’était définitivement pas mon truc.

L’idée des locks me caressait l’esprit depuis quelques années mais je ne savais pas comment m’y prendre.

J’ai toujours aimé le volume et avoir a passé une semaine avec ma “petite tête” a été un calvaire! lol

BIG SHOP en août 2005 après 7 mois de transition sous la pression de ma meilleure amie (Diarrah, je te remercie!).

Il m’a fallu presque trois mois pour assumer mon afro! J’en ris aujourd’hui quand j’y repense.

J’avais 21 ans à l’époque, âge où je m’assumais enfin le fait d’être une fille et le fait de revenir au naturel m’a beaucoup aidé.

Je me démarquais des autres (rares étaientt les Nappy à l’époque!) et j’en resentais une certaine fierté!
(mon petit côté Narcisse…).
J’ai aussi pris plus d’assurance! Assumer un twist out durant les réunions de famille face à mes cousines et leur brushing tout frais, je peux vous dire que ça n’a pas arrangé ma réputation d’Originale de la famille!

C’est à ce moment aussi que j’ai commencé à faire plus attention aux accessoires, au maquillage, aux vêtements.

Le fait de redevenir Naturelle m’a fait me sentir pour une fois en accord avec mon image (même si j’ai encore des petits complexes comme toutes les filles) et j’en suis vraiment heureuse.

Un grand merci à toutes celles et ceux que ce soit sur le net où dans la vie réelle qui m’ont soutenue et inspirée.

Des liens à voir ou à revoir:
Le blog de la youtubeuse Chescaleigh
Le forum Belle au Naturel
Le forum Boucles et Cotons

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimé

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :